Trouée du Rohan

De Lotro-wiki
Aller à : navigation, rechercher
La Terre du Milieu : Zones de départ, Régions, Cartes, Voyages rapides / Quêtes (menu principal)


Régions de l'Ériador
L'AngmarLa Comté • L'Enedwaith • L'Ered Luin • L'EregionEvendim • Le Forochel • Les Hauts du Nord • Les Landes d'Etten • Les Monts BrumeuxNan Curunir (Isengard) • Le Pays de Bree • Le Pays de Dun • Les Terres Solitaires • La Trouée du Rohan • La Trouée des Trolls


Mais l'Anneau ne doit pas approcher d'Isengard, dans toute la mesure où ce pourra être évité. La Trouée de Rohan nous est interdite tant que nous accompagnons le Porteur.
- Le Seigneur des Anneaux - Livre II - Chapitre 4

Histoire

  • Première bataille des Gués de l'Isen

Les Gués de l'Isen représentaient une valeur stratégique primordiale, car c'était le seul point au sud de l'Isengard où des armées importantes pouvaient traverser l'Isen. Théodred, fils de Théoden, s'attendait donc à une attaque, prévenu par ses éclaireurs d'une concentration des troupes de Saruman. Il posta ses fantassins du Westfold aux abords des gués à l'est et à l'ouest, et il laissa trois régiments de cavalerie équipés sur la rive est.

Théodred franchit alors les gués à la tête du gros de sa cavalerie, huit régiments et une compagnie d'archers à cheval, pour surprendre les forces ennemies. Théodred se heurta à l'avant-garde des forces de Saruman, qu'il défit. Continuant sa progression pour s'attaquer au gros des forces adverses, il trouva des troupes repliées sur des positions préparées à l'avance et bien défendues par des combattants armés et déterminés. Son éored fut attaquée et encerclée sur son flanc ouest. Il fut dégagé par une charge de cavalerie venue de l'arrière. Puis, sentant le piège à la vue de nombreux renforts sortis de la brume en route vers les gués, il ordonna la retraite en bon ordre. L'arrière-garde sous les ordres de Grimbold menait un combat retardateur.

Arrivé sur les gués à la fin du jour, Théodred ordonna à Grimbold de renforcer et défendre la berge ouest. Puis avec sa compagnie de cavalerie, il se posta sur un îlôt au milieu du gué pour couvrir une éventuelle retraite de Grimbold. À peine arrivés en position, les Rohirrim furent violemment attaqués par les soldats de Saruman qui s'emparèrent de la rive ouest. De féroces Uruk-hai se ruèrent alors sur l'ilôt dans un seul but, tuer l'héritier du Rohan, pendant que Grimbold devait résister à un assaut tout aussi dévastateur.

Acculé sur un petit tertre, Théodred appela au secours. Grimbold, entraînant une poignée d'hommes à sa portée, se rua à son secours en se frayant un chemin parmi les assaillants. Quand enfin il surgit Théodred s'effondrait, frappé par un gigantesque homme-orque. Elfhelm, qui avait chevauché à bride abattue depuis Edoras, croisa de nombreux débris en retraite de l'armée des Rohirrim. Inquiet, il forca l'allure et arriva inopinément sur le champ de bataille à la tête de quatre compagnies, au grand désarroi des Uruk-hai et de leurs alliés. Théodred expira entouré des deux maréchaux Grimbold et Elfhelm.

Les Rohirrim, au prix de lourdes pertes, étaient restés maîtres du terrain et sortaient vainqueurs de la première bataille des Gués de l'Isen.


  • Deuxième bataille des Gués de l'Isen

Le lendemain de la Première bataille des Gués de l'Isen, Erkenbrand prit le commandemant des Marches de l'Ouest dès qu'il fut informé de la mort de Théodred. Il fit partir un messager afin d'avertir le roi Théoden et de demander l'aide d'Éomer de toute urgence pour organiser la défense d'Edoras à l'ouest. Mais Gríma détourna à son profit les informations d'Erkenbrand et bloqua l'intervention de Théoden jusqu'à ce qu'il soit démasqué par Gandalf.

La seconde bataille des Gués de l'Isen débuta le 2 mars 3019 3A, sans les renforts attendus qui se mettaient seulement en route. De Fort-le-Cor, Erkenbrand met trois jours à rassembler toutes les forces disponibles sous son autorité, dont il donna le commandement à Grimbold. Elfhelm conservait quand à lui l'autorité sur les troupes de la cohorte d'Edoras. Si Elfhelm était partisan d'abandonner la défense des gués et de se porter sur la rive est au devant de l'ennemi, Grimbold ne voulait pas les abandonner. Il posta donc le gros de son infanterie sur la rive ouest, retanchée dans des ouvrages de terre, et avec les débris de la cavalerie de Théodred il se tint sur la rive est. Elfhelm se retira avec ses cavaliers qu'il posta sur une ligne de front plus à l'est des gués, en rideau défensif.

L’attaque de Saruman, violente, fut lancée de jour. Un fort contingent de guerriers aguerris, venus de l'Isengard par la route, attaquèrent les fortins à l'ouest des gués. Les Rohirrim résistèrent mais les fortins furent pris par les Uruk-haï qui franchirent les gués. Grimbold, pensant être protégé à l'est par Elfhelm, prit l'initiative de traverser la rivière et de repousser l'ennemi pour un temps. Mais cette première attaque ne concernait qu'une faible portion des troupes à disposition de Saruman. Une deuxième attaque, encore plus violente, emporta les défenses. Grimbold fit retraite sur l'autre rive, les pertes étaient conséquentes des deux côtés. A la nuit tombée, la rive est était toujours tenue par les Rohirrim et l'ennemi avait stoppé sa progression.

Elfhelm, loin de l'action et sans information, replia ses troupes à quelques distances du camp de Grimbold afin de parer à toutes éventualités. À minuit, Saruman jeta ses dernières et nombreuses forces dans la bataille. La rive est ne pouvait plus tenir. Les hommes se replièrent pour former un mur de boucliers autour du camp. Ils furent encerclés mais le mur ne céda pas, même après l'assaut des Dunlendings, troupes de piètre qualité militaire. Grimbold comptait toujours sur le secours des forces d'Elfhelm qui ne se manifesta pas. Profitant alors d'un essoufflement dans l'attaque, il fit ouvrir le mur des boucliers et lanca une demi-éored aux ordres de Dúnhere pour charger l'ennemi au nord et au sud du camp.

Cette manœuvre subite désorganisa les forces de l'Isengard pour un temps et leur fit croire que les Rohirrim étaient plus nombreux qu'ils ne le croyaient. Mais l'illusion fut de courte durée, car le commandant ennemi perçut la manœuvre de diversion et comprit que la rupture du mur de boucliers servait à la fuite des Rohirrim. Les Gués de l'Isen furent donc investis. Mais grâce à la valeur militaire de Grimbold, les défenseurs avaient pû s'enfuir dans la nuit avec un munimum de pertes. Au même moment, Elfhelm était attaqué par une bande de loups montés, avant-garde d'une armée beaucoup plus puissante. La nuit ajoutait à la confusion. Il rassembla sa cavalerie et ils se replièrent vers l'est, sans pouvoir voler au secours de Grimbold.

Même si cette seconde bataille fut une défaite militaire, elle fut beaucoup moins dramatique que ne peut le laisser penser le récit. Dans un premier temps, la première bataille laissa les Rohirrim maîtres des Gués. Bien armés et équipés, valeureux à la guerre, commandés par des chefs compétents, les Rohirrim ont opposé une résistance héroïque à laquelle l'Isengard ne s'attendait pas, et qui retarda sa progression avec des conséquences importantes par la suite.

- tolkiendil.com

Géographie

La Trouée de Rohan se situait entre les Monts Brumeux et les Montagnes Blanches. L'Isen y coulait, et il n'était franchissable qu'aux gués de l'Isen, qui se situaient au beau milieu de la Trouée. D'une importance stratégique loin d'être négligeable, cette zone était commandée par les forteresses d'Orthanc et du Gouffre de Helm.

- tolkiendil.com

Emplacements

Trouée du Rohan

Faille de Wulf
Terretombé
Vallée d'Isen


La fosse de fer

Complexe souterrain
Dispositifs de fonte
Palissades des esclaves
Voie de l'Isen

Zones

Je ne peux pas m’empêcher de penser que cette zone n'est qu'une "sous-zone" du Pays de Dun, uniquement là pour placer les Gués d'Isen géographiquement et donner un peu de relief à deux livres épique racontant cette bataille. J'en veux pour preuve que toute la partie ouest de la carte, soit la Faille de Wulf pour être précis, bien que mentionnée clairement sur la carte, est inaccessible.

Quant à la zone située à l'opposé, à l'extrême Est, le passage vers les Gués de l'Isen n'est pas du tout mentionné alors qu'il est parfaitement accessible au joueur, depuis l'implantation du Rohan ouest, soit depuis plusieurs années. A noter que la voie de l'Isen, mentionnée sur la carte de la Fosse de Fer est également fermée.

Trouée du Rohan carte zone.jpg

Repères

Athdâr
Brondavant
Brôntrig
Camp de Grimbold
Cuvnerth
Dol Baran
Guetrivière
La Fosse de fer
Promontoire de la Faille de Wulf

Cartes

Carte de la Trouée du Rohan


Autre carte de la Trouée du Rohan

Aventures

Livre épique

Volume I

---

Volume II

---

Volume III

Livre 5 - Le prince du Rohan
Livre 6 - Les brumes d'Anduin

Quêtes

Zone Niveau Remarques
Trouée du Rohan : Vallée d'Isen (Quêtes) 73 Les quêtes données par Garrun et Innoth.
Trouée du Rohan : Brondavant (Quêtes) 71 - 74 Un camp fortifié.
Trouée du Rohan : Camp de Grimbold (Quêtes) 74 - 75 Un camp avec plein de quêtes et la zone de La fosse de fer.

Instances et raids

Instances

---

Raids

---

Prouesses

Bien que cette zone possède sa propre carte et sa propre liste de quête, il n'y aucun onglet dans le journal des prouesses la concernant.

Les mobs tués dans la zone comptent pour les Prouesses du Pays de Dun.